Copa-Cogeca : un fragile retour de l’optimisme

Les nouveaux résultats du baromètre du Copa-Cogeca pour le premier trimestre 2014 montrent une légère reprise de la confiance des agriculteurs. Une amélioration que le Copa-Cogeca met sur le compte « d'une faible remontée des prix agricoles européens et de coûts des intrants moins importants, ainsi que d'une sortie progressive de la récession économique. »

Mais Pekka Pesonen, Secrétaire général du Copa-Cogeca, a souligné que cette amélioration masquait de grandes différences entre États membres et entre secteurs. La France, l’Allemagne, l’Italie ou encore la Roumanie comptent au nombre de ces pays qui ont vue leur niveau de confiance s’améliorer. C’est également le cas en Suède dans le secteur laitier et aux Pays-Bas dans les secteurs de l'horticulture et de la volaille. En revanche, le niveau de confiance s'est détérioré en Belgique et en Pologne dans la plupart des secteurs.

Pekka Pesonen craint également que cette amélioration ne soit que temporaire. En effet, les résultats préliminaires d'études plus récentes montreraient que l'état d'esprit des agriculteurs connaît actuellement une nouvelle dégradation. Ainsi, d’après le dernier baromètre de juin 2014, sur la situation économique des exploitations agricoles françaises, réalisé par l'IFOP pour la FNSEA, le pessimisme quant à l’avenir de l’activité revient à son plus haut niveau.