Certificats d’économie de produits phytosanitaires (CEPP)

Des avis de TC mitigés

Dans le cadre d’une baisse potentielle des doses de produits phytosanitaires, les agriculteurs comptent avant tout sur les outils de pilotage, un peu moins sur les solutions  de régénération des sols et encore moins sur les solutions de biocontrôle. © O. Lévèque/Pixel image

L’EA Tecomah a mené une enquête auprès de 70 technico-commerciaux de la distribution agricole sur leur perception et celle des agriculteurs vis à vis des certificats d’économie de produits phytosanitaires.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous