Céréales françaises

De nouvelles opportunités à l’export pour la bio

Cette nouvelle récolte permettra de repartir ainsi sur une campagne « très propre en matière de stocks », indique Jérôme Caillé. Photo : shocky/Adobe Stock

Si les stocks élevés de céréales françaises de la récolte 2021 paraissaient inquiétants, l’inflation sur le transport et surtout la guerre en Ukraine ont rebattu les cartes.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous