Bioline Seeds

115 M€ de CA pour Semences de France sur 2021-2022

L’usine (LS Production) de La Chapelle-d’Armentières (59), qui accueille depuis 2020 plusieurs lignes multi-espèces, a lancé un vaste plan de réorganisation industrielle autour du référentiel ISO 9001. Photo : Bioline Seeds
L’usine (LS Production) de La Chapelle-d’Armentières (59), qui accueille depuis 2020 plusieurs lignes multi-espèces, a lancé un vaste plan de réorganisation industrielle autour du référentiel ISO 9001. Photo : Bioline Seeds

Bioline Seeds, la division de Bioline by InVivo dédiée aux métiers des semences, réalise une performance consolidée autour de 160 millions d’euros en chiffre d’affaires, sur l’exercice de neuf mois, d’octobre 2021 à juin 2022. En France, Semences de France a consolidé son chiffre d’affaires à 115 millions d’euros sur neuf mois. Semences de France réalise une bonne campagne 2021-2022 en céréales avec 664 000 quintaux mis en marché pour le compte de ses coopératives.

Dans les prochaines années, la stratégie de croissance de Bioline Seeds va s’appuyer sur trois leviers principaux : renforcer des outils industriels performants, continuer la diversification sur les marchés internationaux et offrir une génétique renouvelée au service d’une croissance soutenue.

Bioline Seeds a poursuivi la mise en oeuvre de sa stratégie autour de l’excellence industrielle et opérationnelle en France comme à l’international. Julien Bas, directeur général de Bioline Seeds, souligne que :

« En France, l’usine (LS Production) de La Chapelle-d’Armentières (59), qui accueille depuis 2020 plusieurs lignes multi-espèces, a lancé un vaste plan de réorganisation industrielle autour du référentiel ISO 9001, afin de continuer à progresser dans la satisfaction de ses clients et dans l’excellence opérationnelle. »

Il rappelle :

« Semences de France est une société française qui sera en mesure de livrer ses clients français grâce à la robustesse de son système de supply-chain. »

L’expansion au niveau européen entamée depuis plusieurs années avec les deux filiales, Novasem (italienne) et Tradisco Seeds (hongroise), permet à Bioline Seeds d’être présent sur des zones géographiques stratégiques. En Italie, Novasem connaît une forte activité, tirée par la vente de céréales (filières blé dur/blé tendre avec les fabricants italiens de pâtes). En Hongrie, Tradisco Seeds a connu une année plus difficile, pénalisée par des conditions climatiques défavorables à la multiplication de ses espèces phares : avoine, pois, radis fourragers.